Motivée par l’envie de créer une ligne de vêtements intemporels en dehors des dictats de la Mode, Sabine Bardon créa JAYKO le 1er avril 2003.

  Le concept : des collections axées sur le travail de lignes fortes et épurées, associant simplicité et originalité, où tout se mélange et tout se combine. Chacun peut construire son propre look, tout est interchangeable, les thèmes, les matières et les saisons.

   N’ayons aucune contrainte, ouvrons les frontières du créatif.

FABRICATION

  Nous développons nous même la majorité de nos tissus, en partenariat avec un tisseur français. Cette étroite collaboration nous permet de mettre au point des mélanges spécifiques de matières naturelles et nobles, afin d’obtenir des touchés et aspects innovants.

  Nous développons également notre propre gamme de couleurs en France, en jouant avec des mélanges subtils de coloris sourds, inspirés des couleurs de la nature.

  Toute notre démarche s’inscrit dans une volonté écologique de réduire notre empreinte carbone, afin d’avoir une fabrication éthique et raisonnée.

  La confection de nos collections est faite en Pologne, au Portugal ou France, dans des usines partenaires respectueuses des valeurs humaines et offrant un grade de qualité élevé.

  Nous priorisons le travail de partenariat et d’échange de savoir-faire avec des entreprises partageant l’idée commune d’un travail équitable, et qui sont impliquées dans une volonté d’amener le secteur textile vers un monde meilleur, plus écologique.

LA CRÉATION

  Ce lieu paisible et végétalisé est le point d’origine de toutes nos créations.

  Lieu de conception, de mise au point et de recherche.

   Gabrielle, notre modéliste donne vie aux dessins, idées et directives de la styliste. Elle réalise le patronnage papier et le prototypage de chaque modèle. Selon leur complexité, certains modèles peuvent demander plusieurs jours de mise au point…

   Chaque vêtement a son histoire, il est la mémoire de notre recherche, de nos questionnements, de nos doutes mais aussi de nos joies : le textile est avant tout une histoire humaine ne l’oublions pas.

  Motivée par l’envie de créer une ligne de vêtements intemporels en dehors des dictats de la Mode, Sabine Bardon créa JAYKO le 1er avril 2003.

  Le concept : des collections axées sur le travail de lignes fortes et épurées, associant simplicité et originalité, où tout se mélange et tout se combine. Chacun peut construire son propre look, tout est interchangeable, les thèmes, les matières et les saisons.

   N’ayons aucune contrainte, ouvrons les frontières du créatif.

FABRICATION

  Nous développons nous même la majorité de nos tissus, en partenariat avec un tisseur français. Cette étroite collaboration nous permet de mettre au point des mélanges spécifiques de matières naturelles et nobles, afin d’obtenir des touchés et aspects innovants.

  Nous développons également notre propre gamme de couleurs en France, en jouant avec des mélanges subtils de coloris sourds, inspirés des couleurs de la nature.

  Toute notre démarche s’inscrit dans une volonté écologique de réduire notre empreinte carbone, afin d’avoir une fabrication éthique et raisonnée.

  La confection de nos collections est faite en Pologne, au Portugal ou France, dans des usines partenaires respectueuses des valeurs humaines et offrant un grade de qualité élevé.

  Nous priorisons le travail de partenariat et d’échange de savoir-faire avec des entreprises partageant l’idée commune d’un travail équitable, et qui sont impliquées dans une volonté d’amener le secteur textile vers un monde meilleur, plus écologique.

LA CRÉATION

  Ce lieu paisible et végétalisé est le point d’origine de toutes nos créations.

  Lieu de conception, de mise au point et de recherche.

   Gabrielle, notre modéliste donne vie aux dessins, idées et directives de la styliste. Elle réalise le patronnage papier et le prototypage de chaque modèle. Selon leur complexité, certains modèles peuvent demander plusieurs jours de mise au point…

   Chaque vêtement a son histoire, il est la mémoire de notre recherche, de nos questionnements, de nos doutes mais aussi de nos joies : le textile est avant tout une histoire humaine ne l’oublions pas.